Renault Sport Formula One Team a dévoilé la monoplace qui défendra les couleurs du losange dans le championnat du monde de Formule 1 2018. Nico Hülkenberg et Carlos Sainz sont rejoints par Jack Aitken et Artem Markelov, promus respectivement pilote de réserve et pilote d’essais au volant de la Renault RS18.

Renault RS 18 face avant

Troisième monoplace conçue par le constructeur français depuis son retour en tant qu’écurie officielle en 2016, la Renault RS18 suscite beaucoup d’espoirs dans le camps tricolore, à l’orée d’une saison marquée par d’importantes évolutions réglementaires et le retour du Grand Prix de France de Fromule 1.

Suspensions et appui aérodynamique améliorés pour la Renault RS18

Renault RS18

La Renault RS18 dispose d’un concept de suspension retravaillé et de plus d’appui aérodynamique. Pour se conformer à la nouvelle réglementation technique 2018, la monoplace conçue par les équipes d’Enston comporte le fameux « halo », la nouvelle protection de cockpit obligatoire qui atant fait débat ces derniers mois, ainsi qu’un nouveau capot moteur.

La monoplace tricolore sera animée par le groupe propulseur Renault RE18, un V6 turbocompressé de 1.6 L, conçu par les équipes de Viry-Châtillon. En 2018, la maximisation de la fiabilité des moteurs sera un enjeu de taille pour toutes les équipes, du fait de la limitation du nombre de moteurs et de batteries autorisés sur une saison. En 2018, la règlementation autorise trois moteurs à combustion interne (ICE), deux MGU-K et deux batteries par voiture pour toute la saison.

Renault Sport Formula One Team poursuit sa progression

Renault RS 18 vue plongeante

En 2017, Renault Sport Formula One Team a également travaillé à l’amélioration de ses infrastructures. Plusieurs modifications d’envergure ont été apportées au site d’Enstone, à la fois au supercalculateur CFD, à la soufflerie, la salle des opérations de l’équipe de course, l’atelier d’usinage ou encore aux bancs de boîtes de vitesses et au bureau d’études.

«Renault Sport Formula One Team ambitionne de faire honneur au formidable bilan acquis par Renault dans la discipline », a déclaré Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing. « 2017 nous a confirmé que nous sommes sur la bonne voie. Nous sommes une écurie en pleine progression. Nous avons deux pilotes talentueux aux dents longues. Enstone est revitalisé et les effectifs ont déjà augmenté de plus de 35 %.»

Se rapprocher de la lutte pour la victoire en 2018

Renault RS 18 Profil

Après sa neuvième place en 2016, Renault Sport Formula One Team s’est classé sixième du championnat constructeurs en 2017, en devançant Toro Rosso de quatre points. Cette saison a également été marquée par le remplacement de Joylon Palmer par Carlos Sainz, à partir du Grand Prix des Etats-Unis. Un choix qui s’est avéré payant puisque le pilote espagnol s’est illustré dès sa première course avec les Jaunes, en se classant 7e.

«La réussite de notre programme en seulement deux ans témoigne du sérieux du projet établi dès la genèse de l’écurie et du travail accompli par Cyril et l’ensemble des équipes de Renault Sport Racing. J’espère que notre troisième saison nous rapprochera de notre objectif à long terme : les victoires et la lutte pour les titres mondiaux.»

Jack Aitken et Artem Markelov pilotes de réserve et de développement en 2018

Nico Hülkenberg et Carlos Sainz Jr posent devant la Renault RS18

Deux nouveaux pilotes, membres de la Renault Driver Academy font leur arrivée au sein de l’équipe française, aux côtés des titulaires Nico Hülkenberg et Carlos Sainz.

Membre de la Renault Driver Academy depuis 2016, Jack Aitken sera le troisième pilote et le pilote de réserve du Renault Sport Formula One Team, en parallèle de sa saison en Championnat FIA de Formule 2 avec ART Grand Prix. Vice-champion GP3 en titre, celui qui possède la double nationalité britannico-coréenne s’était fait remarquer en 2015, en décrochant le titre en Formule Renault Eurocup.

Artem Markelov rejoint Renault Sport Formula One Team en tant que pilote d’essais et de développement, après quatre saisons passées en GP2 et en F2. Vice-champion FIA de Formule 2 en 2017, Artem Markelov participera de nouveau à ce championnat en 2018. Tout comme Jack Aitken, Artem Markelov sera présent aux côtés de l’équipe sur l’ensemble des Grands Prix.

Crédits : Groupe Renault

 

A propos de l'auteur

Né au Mans à la fin des années soixante-dix, j’ai attrapé le virus de l’automobile et des sports mécaniques dès mon plus jeune âge. Passionné par les médias, l'image et ayant la fibre éditoriale, créer un blog auto s’imposait comme une évidence.

Laisser un commentaire