Toyota Gazoo Racing présentera la Toyota GR Super Sport Concept à l’occasion de la prochaine édition du Salon de Tokyo, qui se tiendra du 12 au 14 janvier prochains.

A Tokyo, Toyota Gazoo Racing exposera des modèles emblématiques de la marque, spécialement conçus pour la compétition ainsi que des modèles développés à partir des versions compétition. Aux côtés de la Toyota TS050 Hybrid et de la Yaris WRC, Toyota exposera donc la Toyota GR Super Sport Concept, un concept car inspiré de sa participation au WEC, qui pourrait préfigurer une future Supercar.

Chez Toyota, la compétition automobile est envisagée comme un levier d’amélioration et d’efficience de ses modèles de série. Avec la GR Super Sport Concept, l’exercice diffère quelque peu puisqu’il s’agit de montrer comment la connaissance technologique acquise via un engagement en compétition peut être intégrée dans un concept car.

Toyota GR Super Sport Concept : l’incarnation ultime du label “GR”

En septembre dernier, Toyota avait annoncé le lancement d’un nouveau label de voitures de sport, en remplacement du label G’s. Baptisée “GR“, cette nouvelle identité puise son ADN dans les activités motorsport de la firme nippone. “GRMN” désigne les modèles haut de gamme de ce label sportif alors que “GR” et “GR Sport” désignent respectivement le milieu et l’entrée de gamme.

Le stand du Toyota Gazoo Racing abritera d’ailleurs la Toyota GR 86 (une version survitaminée de la GT 86) et la Vitz GRMN, une édition limitée, produite à seulement 150 exemplaires. Initialement réservés au pays du soleil levant, certains modèles labellisés “GR” seront commercialisés en dehors du Japon, à commencer par la Yaris GRMN, disponible en Europe dès l’an prochain.

Le Toyota Gazoo Racing sur tous les fronts

Parallèlement à la présentation du concept GR Super Sport, Toyota Gazoo Racing lèvera le voile sur les autos et les équipages retenus pour la prochaine édition des 24 Heures du Nürburgring. En mai dernier, la Lexus RC, la mieux classée des autos engagées par le Toyota Gazoo Racing avait terminé à la 25e place au classement général et seconde de sa catégorie.

Au-delà du VLN, le Toyota Gazoo Racing participe au FIA WEC depuis 2012, un championnat dans lequel le constructeur nippon devrait renouveler son engagement pour la super saison 2018/2019. Depuis 2017, en parallèle de son implication en WEC, Toyota fait aussi les beaux jours du WRC. Pour sa première année de participation au championnat du monde des rallyes depuis 1999, le Toyota Gazoo Racing WRT a décroché la troisième place du classement équipes.

Crédits photo et vidéo : Toyota Motor Corporation

A propos de l'auteur

Né au Mans à la fin des années soixante-dix, j’ai attrapé le virus de l’automobile et des sports mécaniques dès mon plus jeune âge. Passionné par les médias, l'image et ayant la fibre éditoriale, créer un blog auto s’imposait comme une évidence.

Laisser un commentaire