En mars dernier, Aston Martin et Red Bull Racing annonçaient leur souhait de produire une hypercar révolutionnaire, ayant pour nom de code AM-RB 001. De nouvelles images de cette hypercar nouvelle génération ont été dévoilées durant l’été.

L’AM-RB 001 symbolise l’alliance des technologies les plus avancées de la Formule 1 et du design des voitures de sport signées Aston Martin. Adrian Newey, le Directeur technique de Red Bull Racing et Marek Reichman, le Directeur de la création d’Aston Martin ont pour mission de conduire ce projet qualifié de révolutionnaire par les deux partenaires.

Adrian Newey est le concepteur des Williams FW18, FW19, McLaren MP4/13 et MP4/14, quatre autos ayant permis à Damon Hill, Jacques Villeneuve et Mika Hakkinen (par deux fois) de remporter le championnat du monde de Formule 1, entre 1996 et 1999. Plus récemment, Adrian Newey a conçu les monoplaces ayant propulsé Red Bull Racing et Sebastian Vettel au rang de quadruples champions du monde de F1. Depuis 2005, Marek Reichman est responsable du design d’Aston Martin, dont une des dernières créations est la DB11.

AM-RB 001 : repousser les limites de la performance

Selon le blog auto, l’AM-RB 001 serait équipée d’un V12 atmosphérique disposant d’un rapport poids/puissance de 1 kg/ch, ce qui est la norme pour ce type d’autos. Avec ce projet, Aston Martin et Red Bull ont pour ambition d’attirer l’attention d’une large audience de passionnés de voitures de sport, même si comme pour toute hypercar, la production sera limitée. Le nombre d’unités produites devrait se situer entre 99 et 150, avec un lot de vingt-cinq exemplaires destinés à la piste. A titre de comparaison, c’est davantage que la FXXK (32 exemplaires) mais beaucoup moins que la Chiron (500 exemplaires).

Si Aston Martin a déjà conçu deux supercars ces dernières années, avec les modèles Vulcan et One-77, Red Bull est vierge dans ce domaine. Quoi de mieux pour Red Bull qu’une alliance avec la firme de Gaydon pour se positionner en tant que véritable manufacturier de voitures de sport, au-delà du statut de constructeur de F1, et ainsi se hisser au niveau de Ferrari et McLaren ?

Pour les constructeurs de voitures de sport, concevoir une supercar ultime, possédant l’ADN de la course, constitue désormais un exercice de style obligatoire. Quoi qu’il en soit, force est de constater que la FXXK, la Chiron ou la P1 GTR, pour ne citer qu’elles, représentent de véritables emblêmes de marque à part entière pour Ferrari, Bugatti et McLaren.

Rappelons que l’officialisation du partenariat entre Aston Martin, Red Bull Racing et Red Bull Advanced Technologies, au début de l’année 2016, s’était également traduit par l’apparition du logo Aston Martin sur la carrosserie des RB12, dès le Grand Prix d’Australie, au début du mois de mars. Voilà un partenariat qui donne des ailes !

Crédits : Aston Martin Lagonda Limited

A propos de l'auteur

Né au Mans à la fin des années soixante-dix, j’ai attrapé le virus de l’automobile et des sports mécaniques dès mon plus jeune âge. Passionné par les médias, l'image et ayant la fibre éditoriale, créer un blog auto s’imposait comme une évidence.

Laisser un commentaire