Rebellion Racing et le constructeur de voitures de sport britannique TVR ont conclu un accord de partenariat pour la Super Saison du WEC 2018/2019.

Cette annonce est intervenue en même temps que la présentation du prototype LMP1 sur le circuit Paul Ricard, la veille du prologue et un mois après la diffusion des premières images de la Rebellion R13, à l’occasion du salon Genève.

Une longue absence en endurance pour le constructeur britannique

Comme l’a expliqué Les Edgar, le Président de TVR, l’objectif clairement affiché par le constructeur britannique sera d’emmagasiner un maximum d’expérience aux côtés du Rebellion Racing, pour optimiser le développement de ses autos de route et de compétition.

« La course d’endurance est un élément clé de l’ADN de TVR et notre rôle en tant que partenaire automobile principal nous offre une excellente opportunité de revenir au sport auto pour la première fois en 12 ans. Il permet également à TVR de travailler avec une équipe de course compétitive et d’appliquer ces apprentissages au développement et à la production non seulement de voitures de route TVR, mais aussi de nos futures voitures de course. »

Après une période d’inactivité de 5 ans et un changement de propriétaire, TVR avait présenté la nouvelle Griffith le 8 septembre 2017, au festival de Goodwood. Quant aux dernières participations de TVR au Mans, elles remontent à la période 2003-2005, avec des T400R en catégorie GT2.

Le fabriquant d’huile Motul impliqué dans le projet

A la fois partenaire de Rebellion, de Gibson et de TVR, Motul est également partie prenante dans cette opération. La marque d’huile française et le motoriste anglais ont par ailleurs travaillé ensemble durant l’hiver pour développer un lubrifiant expérimental destiné à la catégorie LMP1.

« Nous avons développé cet hiver un tout nouveau lubrifiant expérimental pour le moteur LMP1. Ce dernier vient compléter la gamme 300V Motorsport Line déjà préconisée pour toute la catégorie LMP2 », précise Romain Grabowski, responsable de la communication de Motul.

Le programme de Rebellion en LMP1 : « Une nouvelle aventure ambitieuse »

Après le partenariat conclu en 2017 avec Vaillante, ayant conduit au triomphe de Vaillante-Rebellion dans la catégorie LMP2 du championnat du monde d’endurance, l’équipe suisse s’appuiera cette année sur un nouveau partenariat à fort retentissement pour son retour dans la catégorie LMP1, avec ses Rebellion R13 sur base de châssis Oreca.

« Nous sommes heureux de nous lancer une nouvelle fois en championnat du monde d’endurance aux côtés de partenaires tels qu’ORECA, Motul et maintenant l’emblématique marque TVR que tous les passionnés d’automobile connaissent », témoigne Calim Bouhadra, vice-président de Rebellion.

« Depuis le titre de novembre, nous avons travaillé sur un projet ambitieux pour cette nouvelle formule de Super Saison avec la création d’une toute nouvelle auto et un recrutement d’équipage de qualité. C’est donc une nouvelle aventure ambitieuse qui débute pour Rebellion et nous n’avons qu’une hâte, mesurer nos deux R-13 à tous ses concurrents. »

Rédigé avec le communiqué de presse de Rebellion Racing

Crédits Photos : Rebellion Racing

 

A propos de l'auteur

Né au Mans à la fin des années soixante-dix, j’ai attrapé le virus de l’automobile et des sports mécaniques dès mon plus jeune âge. Passionné par les médias, l'image et ayant la fibre éditoriale, créer un blog auto s’imposait comme une évidence.

Laisser un commentaire