A la fois sportive et raffinée, fidèle à l’ADN de la marque de Coventry, l’Aston Martin DB11 Volante a été présentée officiellement la semaine passée.

Même si quelques journalistes, blogueurs et VIP avaient eu le privilège de découvrir en avant-première les lignes sensuelles et élégantes du cabriolet Aston Martin, à Francfort, aux côtés de la DB11 coupé, de la Vanquish Zagato Volante ou encore de la Valkyrie, il nous aura fallu attendre le 13 octobre pour contempler le nouveau design de l’Aston Martin DB11 Volante (en images seulement).

Aston Martin DB11 Volante : plus de 500 ch pour 1870 kg

Le nouveau cabriolet anglais est propulsé par un moteur V8 bi-turbo 4.0 l d’une puisance de 510 ch (à 6000 tr/min) et 675 Nm (entre 2000 et 5000 tr/min). Dotée d’un châssis en aluminium déjà utilisé pour le coupé et affichant sur la balance un poids de 1870 kg, la DB11 Volante est plus lourde, de l’ordre de 100 kg environ, que la DB11 Coupé. Son poids n’empêche pas la Volante d’accélérer très fort, réalisant le 0 à 100 km/h en 4.1 secondes, des performances très proches de celles du coupé, qu’il soit équipé du V8 (4.0 s) que du V12 (3.9 s).

Avec la DB11 Volante, Aston Martin a cherché à renforcer le caractère sportif de son cabriolet star, en améliorant le niveau de performance et la maniabilité, sans sacrifier pour autant l’élégance, le confort ou encore l’espace intérieur, autant de caractéristiques qui forgent le succès d’un cabriolet d’exception.

Tout comme la version coupé, l’Aston Martin DB11 Volante est dotée d’un capot avant en aluminium et d’éléments stylistiques qui lui permettent d’affirmer son caractère à la fois élégant et sportif. Parmi ces équipements, on citera les panneaux en bois ou en aluminium situés au dos des sièges, les feux arrière très discrets et classieux, en forme de C, ou encore le design des nouvelles jantes en alliage.

14 secondes pour décapoter l’Aston Martin DB11 Volante

Une des forces de l’Aston Martin DB11 Volante est son toit rétractable, alliant le charme d’une capote en toile et l’efficacité des huit couches de matériaux acoustiques et d’isolation dernier cri. Il faut 14 secondes pour décapoter et 16 secondes pour replier la toile de l’Aston Martin DB11 Volante. Cette opération s’effectue à distance, à l’aide de la clé de contact, ou en roulant, jusqu’à une vitesse de 50 km/h.

Des procédures de contrôle rigoureuses ont également été conduites pour tester le mécanisme de toit rétractable. Le programme relatif à la durabilité du cycle de vie (Life Cycle Durability) a permis aux ingénieurs d’Aston Martin de soumettre le toit rétractable de la DB11 Volante à plus de 100 000 tests, tout en reproduisant les conditions atmosphériques dignes des environnements les plus hostiles. Au total, les ingénieurs du constructeur anglais ont simulé pas moins de dix années d’utilisation du toit, sur une période d’un mois, dans des lieux comme la Vallée de la mort ou le Cercle arctique.

Les premières livraisons de l’Aston Martin DB11 Volante sont prévues dans la courant du 1er trimestre 2018, pour les acquéreurs ayant déboursé la somme de 199 000 euros.

Crédits photos et vidéo : Aston Martin Lagonda

A propos de l'auteur

Né au Mans à la fin des années soixante-dix, j’ai attrapé le virus de l’automobile et des sports mécaniques dès mon plus jeune âge. Passionné par les médias, l'image et ayant la fibre éditoriale, créer un blog auto s’imposait comme une évidence.

Laisser un commentaire