A l’issue de la première séance d’essais qualificatifs des 24 Heures du Mans 2017, la pôle provisoire est revenue à Kamui Kobayashi. Au volant de sa Toyota TS050 Hybrid, le Japonnais a signé le tour le plus rapide en 3:18.973.

Au terme de cette première séance d’essais, la première ligne provisoire des 24 Heures du Mans 2017 est 100 % Toyota puisque la TS050 Hybrid n°7 de Buemi, Davidson et Nakajima a signé le deuxième chrono en 3:19.431. La Porsche 919 Hybrid n°2 et la troisième Toyota occupent la 2e ligne provisoire. Sur la 3e ligne, on retrouve pour l’heure la Porsche n°3 et l’Enso CLM P1/01 de ByKolles Racing Team.

En catégorie LMP2 aussi, comme on pouvait s’y attendre, le niveau de performance des autos est extrêmement homogène même si les équipes ayant opté pour le châssis Oreca semblent avoir pris une forte option sur la victoire. Les douze première places de cette catégorie sont pour l’heure occupées par des châssis du constructeur basé à Signes. Au volant de l’Oreca 07 du TDS Racing, Matthieu Vaxivière a été le plus rapide, en signant le meilleur chrono en 3:29.333. Il devance la n°31 du team Vaillante Rebellion et la n°25 du CEFC Manor TRS Racing.

En catégorie LM GTE Pro, Aston Martin et Ferrari ont fait évoluer la hiérarchie depuis la Journée Test. Sorensen s’est adjugé la pôle position provisoire en 3:52.117, au volant de la n°95, améliorant de plus de deux secondes le temps réalisé par Oliver Gavin le 4 juin dernier. Aston Martin Racing devance AF Corse qui place provisoirement ses deux Ferrari 488 GTE dans le tiercé de tête. Les premières Ford GT, Porsche 911 RSR et Chevrolet Corvette C7.R sont à plus de deux secondes du leader provisoire de la catégorie.

La domination Aston Martin s’est également faite ressentir en catégorie LM GTE Am, la firme anglaise trustant la première et la troisième place provisoires de cette catégorie, avec le team officiel et l’équipe TF Sport. En réalisant un très prometteur 3:55.692, la Porsche du Dempsey – Proton Racing s’intercale entre les deux autos anglaises. Notons que la Ferrari 488 GTE n°55 du Spirit of Race est la seule auto du plateau à avoir roulé en plus de quatre minutes.

Nul doute que tous les concurrents de la 85e édition des 24 Heures du Mans chercheront, dès 19H00, à améliorer les performances enregistrées lors de cette première séance de qualifications.

A propos de l'auteur

Né au Mans à la fin des années soixante-dix, j’ai attrapé le virus de l’automobile et des sports mécaniques dès mon plus jeune âge. Passionné par les médias, l'image et ayant la fibre éditoriale, créer un blog auto s’imposait comme une évidence.

Laisser un commentaire