L’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé, le 2 février, la liste des 60 engagés aux 24 Heures du Mans 2017, qui se tiendront les 17 et 18 juin. Au-delà du duel annoncé entre Porsche et Toyota, la composition du plateau confirme la bonne santé des catégories LMP2 (25 autos) et GT, puisque respectivement 13 et 16 autos seront en piste, en catégories LM GTE Pro et LM GTE Am.

Cette année, l’ACO faisait peau neuve puisque les plateaux des 24 Heures du Mans 2017, du championnat du Monde d’endurance (WEC) et de l’European Le Mans Series (ELMS) étaient présentés sous la forme d’une web conférence, durant laquelle les spectateurs avaient la possibilité de poser des questions via les réseaux sociaux. Auto et Styles décrypte pour vous la liste des engagés aux 24 Heures du Mans 2017.

24 Heures du Mans 2017 : vers un duel Toyota-Porsche

Comme on pouvait s’en douter, suite au retrait d’Audi, la catégorie reine du LMP1 sera animée par un duel au sommet entre Toyota et Porsche, une sorte de deuxième acte aux accents de revanche, après une édition des 24 Heures du Mans 2016 mémorable. Les deux constructeurs engageront respectivement trois TS050 et deux 919 Hybrid aux 24 heures du Mans 2017. Côté pilotes, André Lotterer a trouvé refuge chez Porsche alors que Toyota s’est attaché les services de l’Argentin José-Maria Lopez, triple champion en WTCC.

Exit également Rebellion, qui passe à la catégorie LMP2, en engageant deux Oreca 07, sous la bannière Vaillante Rebellion, pour célébrer les 60 ans du héros de bande-dessinée. La livrée des prototypes helvétiques sera présentée le 4 mai prochain, à Bruxelles, en prélude des 6 Heures de Spa-Francorchamps. C’est ce que l’on appelle un secret bien gardé !

Le team By Kolles a quant à lui troqué son moteur AER contre le V6 turbo 3L de chez Nismo. Avec La CLM P1/01, le plateau LMP1 comptera six concurrents en 2017, année présentée, à juste titre, comme celle de la transition. En définitive, il faudra attendre la saison 2018 et l’arrivée annoncée de Ginetta, BR Engineering ou encore de Perrinn, pour entrapercevoir de vraies nouveautés dans la catégorie reine des prototypes.

Catégorie LMP2 : quatre constructeurs et un motoriste unique

La nouvelle réglementation 2017 autorise l’engagement de prototypes conçus par les constructeurs Onroak Automotive, Oreca, Dallara et Riley Tech/Multimatic. Plus puissants, les prototypes de la catégorie LMP2 seront tous équipés du même bloc moteur, produit par Gibson Technology. Oreca sera le constructeur le mieux représenté dans la Sarthe en juin prochain, avec pas moins de treize Oreca 07 au départ, sans compter les deux Alpine A470 du Team Signatech Alpine Matmut, qui remettra son titre en jeux. La concurrence sera composée de six Ligier JSP217, trois Dallara P217 et une Riley MK30.

Dans cette catégorie, il convient de noter le retour du Graff Racing, qui compte pas moins de onze participations au Mans entre 1980 et 1993. Le vice-champion 2016 de l’ELMS en catégorie LMP3, engagera deux Oreca 07. Jan Lammers fera aussi son retour dans la Sarthe, en engageant une Dallara, le Racing For Holland ayant cédé la place au Racing Team Nederland. Le Jackie Chan DC Racing, présent en 2016 avec une Alpine A470, engagera cette année deux Oreca 07.

Catégorie LM GTE Pro : on prend les mêmes (ou presque) et on recommence

La liste des engagés en catégorie LM GTE Pro ressemble, à peu de choses près, à celle de l’édition 2016 et c’est plutôt bon signe si on se rappelle que l’an passé, les deux autos de têtes – Une Ford et une Ferrari – terminèrent dans le même tour. En LM GTE Pro, seront visibles en piste, deux Chevrolet Corvette C7.R, trois Ferrari 488 GTE, quatre Ford GT, deux Aston Martin Vantage et deux exemplaires de la nouvelle Porsche 911 RSR. La firme de Stuttgart est la seule à réduire la voilure en 2017.

Catégorie LM GTE Am : qui pour succéder à Ferrari ?

En LM GTE Am, la Scuderia Corsa remettra son titre en jeux, en engageant deux Ferrari 488 GTE, tout comme le Clearwater Racing et le Spirit of Race. Face à l’armada de Ferrari dans cette catégorie (huit au total), en découdront également quatre Porsche 911 RSR (991), trois Aston Martin (deux Vantage et une V8 Vantage) ainsi que la Chevrolet Corvette C7-Z06 du Team Larbre Compétition.

Consulter la liste des engagés aux 24 Heures du Mans 2017

A propos de l'auteur

Né au Mans à la fin des années soixante-dix, j’ai attrapé le virus de l’automobile et des sports mécaniques dès mon plus jeune âge. Passionné par les médias, l'image et ayant la fibre éditoriale, créer un blog auto s’imposait comme une évidence.

Laisser un commentaire