Destinée aux courses d’endurance, en Europe et aux Etats-Unis, la BMW M8 GTE a été présentée officiellement par la firme bavaroise, dans le cadre du salon de Francfort.

Après la présentation de la Mercedes-AMG Project One, c’était au tour de BMW de dévoiler la très attendue BMW M8 GTE, à l’occasion de l’International Motor Show (IAA). Affichant 1200 kilos sur la balance, la BMW M8 GTE est équipée d’un V8 bi-turdo 4.0 litres, développant plus de 500 chevaux, et d’une boîte de vitesse séquentielle à 6 rapports.

A l’instar de Ford, qui avait engagé la Ford GT en compétition avant même la commercialisation du modèle de série, BMW Motorsport fera rouler la BMW M8 GTE sur circuits, aux Etats-Unis et en Europe, en prélude du lancement de la Serie 8. La firme munichoise souhaite en effet tirer profit de l’expérience emmagasinée en courses, en vue du développement du modèle de série, les deux projets étant menés simultanément.

BMW M8 GTE : débuts en compétition aux 24 Heures de Daytona

Destinée aux courses de GT internationales, la BMW M8 GTE évoluera comme prévu, dès 2018, en FIA WEC, dans le championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship (IWSC) et aux 24 Heures du Mans. La GT allemande fera ses grands débuts en compétition à l’occasion des 24 Heures de Daytona, en janvier prochain. Aux 24 Heures du Mans, en catégorie LM GTE Pro, la BMW M8 GTE affrontera les Ford GT, Aston Martin Vantage, Ferrari 488 GTE, Porsche 911 RSR et autres Chevrolet Corvette C7.R.

L’histoire de BMW est intimement liée à celle des championnats d’endurance et des 24 Heures du Mans. Au-delà de l’engagement de magnifiques Art Cars dans les années 70, la marque bavaroise a remporté l’épreuve sarthoise en 1995, en tant que motoriste, aux côtés de McLaren. En 1999, la firme allemande triomphait au classement général, avec la BMW V12 LMR, face à Audi, Toyota, Nissan, Mercedes ou encore Panoz, alors engagés en catégories LMP et LM GTP.

Plus récemment, en 2010, BMW Motorsport faisait son retour dans la Sarthe, en catégorie GT2, avec deux M3, dont une Art Car, décorée par l’artiste plasticien Jeff Koons. En 2011, la mieux classée des BMW M3 GT2 terminait à la 3e place de sa catégorie.

Crédits photos : BMW Group

A propos de l'auteur

Né au Mans à la fin des années soixante-dix, j’ai attrapé le virus de l’automobile et des sports mécaniques dès mon plus jeune âge. Passionné par les médias, l'image et ayant la fibre éditoriale, créer un blog auto s’imposait comme une évidence.

Laisser un commentaire